Les différences entre Thalassothérapie et Cure Thermale

La Thalassothérapie et la Cure thermale ont comme points communs : l’eau et le bien-être des personnes. Mais les nuances sont vraiment nombreuses.

Différence entre thalasso et cure

La thalasso est axée sur le bien-être alors que la cure thermale sur la santé

Tout d’abord, L’Eau

  • en thalassothérapie : il s’agit d’eau de mer chauffée entre 32°- 37°C pour une meilleure conductibilité des bienfaits des algues, boues et climat marin. Elle est bien évidemment salée riche en micro-organismes.
  • en cure thermale : on utilise des eaux thermales issues de sources profondes, aux vertus curatives effectives, antalgiques, anti-inflammatoires, drainantes, apaisantes ou adoucissantes.

Géographie

En thalassothérapie, les Etablissements sont situés en bord de mer afin de profiter de l’eau de mer. Ceux des Centres thermaux sont implantés sur les lieux de sources des eaux thermales, rarement en bord de mer mais aussi bien à la montagne, campagne, grandes villes et régions touristiques, véritables moteurs économiques.

Médicalement et durée

La cure thermale se fait sur prescription médicale par le médecin traitant et suivie par le Médecin thermal sur place, d’une durée de 18 jours consécutifs, excepté les mini-cures restant à la charge du Curiste. 

Le séjour en thalasso est complètement libre, sans prescription et totalement à la charge de la personne quelle que soit la durée.

Les soins

En thalasso : ils sont libres, proposés par l’Etablissement au choix de la personne et régler entièrement par elle.

En Cure thermale : cure simple, cure à double orientations, 72 soins possibles selon la(les) affection(s), et prise en charge par l’Assurance maladie.

Budget : un grand différentiel est à noter

  • Thalassothérapie : séjour soins, hébergement, restauration, dont le budget peut atteindre 2000€/personne, entièrement à la charge de la personne.
  • Cure thermale : en moyenne 650€ pour les soins, prise en charge par la CPAM à 65%, excepté faibles (revenus inférieurs à 14000/an) pris à 100%. Hébergement et transport à la charge du curiste. Il est à noter que la Mutuelle peut rembourser toute ou partie du budget logement. De plus, il y a une aide possible pour le transport pour les faibles revenus sous forme d’un ticket SNCF en 2ème classe, aller/retour. Plus d'infos ici.

Les deux peuvent être complémentaires si cela rentre dans le cadre budgétaire, de calendrier, et aspirations de la personne ou du Curiste. Les deux types de séjours seront toujours de bénéfiques avec un grand bol d’air et une jolie parenthèse pour soi. 


également à lire

Soulager ses affections de l'appareil digestif grâce au thermalisme
Soulager ses affections de l'appareil digestif grâce au thermalisme
Le thermalisme pour s'échapper de la pandémie
Le thermalisme pour s'échapper de la pandémie
Les maladies gynécologiques traitées par le thermalisme
Les maladies gynécologiques traitées par le thermalisme